Christiane Taubira dénonce

 

la "pensée mortifère et meurtrière" du FN

 

 

 

 

La garde des sceaux Christiane Taubira, le 11 octobre à Aix-en-Provence.