Thomas DUTRONC chante Louis ARAGON

La vidéo a été réalisée par Yann Orhan, et l’on y voit le visage de Thomas Dutronc (jusque là, ça paraît logique) mêlé à des plans de Londres. Le tout est tourné dans une atmosphère assez brumeuse, à base de lumières de rue, de vues du London Eye, et avec beaucoup de grain dans l’image, ce qui donne un côté un peu vintage façon appareil photo argentique.

Les paroles entendues sont celles d‘une chanson de Léo Ferré, Est-ce ainsi que les hommes vivent, elle-même inspirée par une strophe d’un poème de Louis Aragon, Bierstube Magie allemande :

« Tout est affaire de décor
Changer de lit changer de corps
À quoi bon puisque c’est encore
Moi qui moi-même me trahis
Moi qui me traîne et m’éparpille
Et mon ombre se déshabille
Dans les bras semblables des filles
Où j’ai cru trouver un pays »