Un texte passionnant (1ère partie) de Joseph Daher sur le site de CONTRETEMPS (--->liens--->)