lundi 9 avril 2018

LULA EN PRISON, ET PLUS QUE JAMAIS EN CAMPAGNE (Politis)

Lula en prison, et plus que jamais en campagne

 

L'ex-président du Brésil a transformé l'événement de son incarcération en un acte politique à audience internationale.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.

 

Lula a fini par se rendre à la police fédérale à l'heure de son choix, dans la nuit de samedi, pour être incarcéré dans la ville de Curitiba (au Sud du pays), ultime acte en date d'un harcèlement judiciaire engagé en septembre 2016. Condamné à 12 ans et un mois de prison pour des faits de corruption qu'il nie toujours farouchement, et que la justice n'a pas formellement prouvé, il a transformé l'événement en un acte public à grand spectacle, visant à exacerber ce que la gauche unanime présente comme une cabale anti-démocratique.

Après s'être retranché à São Bernardo do Campo, banlieue industrielle de São Paulo, dans le local du syndicat où, ouvrier métallo, il a entamé sa mythique carrière politique, Lula a d'abord bravé l'ultimatum du juge Moro, qui avait fixé l'heure limite de sa reddition vendredi à 17h (22h en France). Alors qu'affluaient des milliers de personnes pour faire cordon et empêcher son arrestation, le vieux lion a ensuite négocié de pouvoir assister à une messe à la mémoire de son épouse Marisa, décédée il y un an.

Entouré de ténors du Parti des travailleurs (PT) dont il est le fondateur, mais aussi d'autres personnalités de gauche telles que Guilherme Boulos (PSOL), il a distillé en direct, des heures de suspens national et international sur sa décision, scandées de discours politiques. Autant dire un sommet de sa campagne électorale : Lula est plus que jamais candidat à la présidentielle, de loin en tête des sondages, et sa théâtrale mise sous écrou qui, à ce stade, ne l'empêche pas de concourir pourrait leur donner un coup de fouet.

Posté par Revocit à - - Permalien [#]